+33 6 68 45 02 25 emmanuelbrejon@gmail.com
Le gouvernement vient d’annoncer que le confinement durait encore 15 jours minimum.
 
Personnellement, pour notre famille, ce n’est pas une si mauvaise nouvelle. On prend soin de nous, et on prend soin des autres autant que possible, par téléphone ou Whatsapp, comme beaucoup.
 
À 20h on applaudit, nos enfant sifflent et tapent sur des casseroles avec de grosses cuillères… Je pense même qu’ils en garderont un bon souvenir !
 
J’espère que de votre côté ça se passe “bien” aussi. Je sais que plusieurs souffrent, certains ont déjà perdu un proche, et le prolongement de la promiscuité pour plusieurs n’est pas une bonne nouvelle… Dans toute situation, nous restons unis par la prière🙏🏻
 
Maintenant, qu’en est-il sur le plan “professionnel” ? J’entends par-là votre paroisse, ministère, association, etc.
 
Y avez-vous déjà songé ?
 
Le naturel serait de laisser tout ça de côté, en attendant l’après-confinement. Et pourtant, permettez-moi de poser cette question : en quoi ce temps de confinement pourrait-il donc être bénéfique à nos engagements ?
 
C’est en discutant avec des proches que cette évidence m’est apparue : le temps, après lequel on court toute l’année, ce même temps qui nous a fait repousser éternellement ce fameux site Internet qu’on rêve de créer, cette formation Facebook qu’on désire suivre, ou encore cette newsletter qu’on souhaiterait pourtant par-dessus tout mettre en place… Ce temps, maintenant, on l’a.
 
Mettons-le à profit !
 
Je vous propose de m’envoyer un mail, ou de m’appeler, selon votre préférence.
 
Je me rends disponible.
 
Nous parlerons de votre projet, de manière informelle, sans engagement, avec passion et fraternellement 🙂
 
Suite à cet échange, peut-être que de grandes idées émergeront. Peut-être aussi des discernements, voire des décisions. 
 
“Puisque l’Esprit Saint est notre vie, qu’Il nous fasse aussi agir.” St Paul
 
Au vu de la mulitplicité et de la créativité des chrétiens ces jours-ci sur Internet, il est clair que l’action de l’Esprit Saint passe par tous ces moyens !
 
Mon épouse et moi-même par exemple, suivons chaque matin un parcours intitulé La Traversée, auquel s’est inscrit plus de 10 000 personnes (!), dont la vision est : “Vivons ensemble le confinement autrement.
 
Les temps que nous vivons nous montre aujourd’hui plus que jamais l’importance d’Internet et des réseaux sociaux pour la mission.
 
Sur ce, mes petiots m’attendent pour préparer des crêpes, je vous laisse réfléchir. On peut faire ça simplement. De toute manière, cette situation nous simplifie, je pense que vous l’avez remarqué (et c’est une bonne chose).
 
Prenez soin de vous,

Emmanuel