Sélectionner une page

Ode à la paix

Communication, recherche de fonds, logo et identité visuelle, univers graphique, site Internet, signalétique (rollups, bâches et bannières), design graphique print & web (affiches, flyers, programmes, cartons d’invitation, dossier de presse et mécénat)
Octobre 2017 à avril 2018

— Ode à la paix est un festival propulsé dans les plus grandes villes européennes autour du thème de l’Armistice de la première guerre mondiale, organisé par Nations153. Par des concerts, des illuminations à la bougie et une exposition de Séverine Desmarest de l’UNESCO, Ode à la paix souhaite sensibiliser le public au combat mené pour la paix.

Contexte et problématique

Le festival était conceptualisé, l’idée avait fait son bout de chemin : Kalalumen, leader des illuminations taille XXL à la bougie en Europe, allait lancer une tournée de concerts et d’illuminations, autour des 100 ans de la fin de la première guerre mondiale. Tout était à créer, depuis le logo de l’événement jusqu’à la signalétique, en passant par le site Internet. Une douzaine de dates devaient être annoncées au grand public, la billetterie facilitée, les mécènes interpellés, la presse et les médias intéressés. Toute la communication était à mettre en place.

La démarche

Je me suis imprégné du contexte. Une première recherche d’images d’archives m’a permis de plonger dans cette ambiance du début du XXème siècle. Il fallait mentionner à la fois la souffrance de la guerre, l’espoir de la délivrance, et l’euphorie de l’Armistice. La première étape fut la création de la charte graphique, point de départ de toutes les déclinaisons futures.

Résultats

Je laisse la parole à Jean-Baptiste, organisateur de l’événement : “La création graphique -tant le site Internet que les flyers, affiches ou réseau sociaux- ont permis de transmettre exactement notre concept, de faire pleinement passer notre message. Il y avait un tel niveau qualitatif que cela a également permis aux sponsors et partenaires de se rendre compte de la qualité du projet lui-même et d’en donner une image professionnelle. Le graphisme avec la colombe comme visuel clé a transmis par l’image tout ce que l’on voulait. Toutes les dates ont été complètes ou presque ! La qualité de la création (et de la communication) a fortement contribué à cette réussite.”