+33 6 68 45 02 25 emmanuelbrejon@gmail.com
Jésus parlait en parabole, et globalement j’aime bien aussi. Ça permet d’expliquer des choses compliquées de manière très simple. C’est en choisissant le carrelage de notre nouveau “chez-nous” avec mon épouse, que la parabole du carrelage m’est venue…
 
On entre dans le magasin, accueillis par une certaine Bernadette. On fait le tour du magasin de carrelage avec ma femme, puis rapidement elle vient nous donner quelques conseils. Je ne sais pas trop expliquer pourquoi, mais ça m’énerve un peu quand même… tandis que mon épouse trouve ça super, pour éviter de se tromper. On part sur un carrelage imitation parquet en bois, plutôt blanchi (vous saurez tout). On se demande quels joints utiliser avec ça, entre les carreaux. Puisqu’il est presque blanc, on imaginerait plutôt du joint blanc. Et bin non 🙂 Bernadette nous conseille gris. Et elle ajoute : “Je ne vendrai jamais à un client un joint blanc pour un carrelage presque blanc, ça ne va pas ensemble : les couleurs sont trop proches. Il faut au contraire un joint qui tranche, pour permettre au carrelage de révéler toute sa couleur.” En gros, elle nous laisse pas le choix. Si on accepte pas son choix, elle nous le vend pas. Et rebelotte : on veut choisir le carrelage pour notre terrasse, et on aime bien les imitations lattes de bois plus fines que celles choisies pour la véranda. Bernadette again : “Il vous faut prendre la même largeur de carreaux pour avoir un aspect de prolongement de l’espace, sans interruption entre les deux endroits.” Là encore, on n’a pas le choix. Si on n’est pas d’accord, on change de boutique. De fait, après des heures passées sur Pinterest, Bernadette avait raison. Elle connait son métier ! C’est une experte du carrelage en fait. On a été bien conseillés, même si ça m’a un peu soulé. C’est la même chose quand on travaille avec moi ou mon équipe, par exemple pour la création d’un site Internet. Parfois je refuse les idées du client, parce que je les passe au crible de la communication, du marketing, du design graphique ou de l’expérience utilisateur réussie… Moi aussi je fais parfois ma Bernadette. Et je pense que c’est profitable pour vous, comme les conseils de Bernadette l’ont été pour moi. En fait, il faut faire confiance. Confiance à ceux qui ont de l’expérience. Choisir son carrelage, tout un métier !

Ne ratez aucun article !

En vous inscrivant à nos articles, vous recevez de temps à autre un e-mail axé conseil et ressources, traitant des thématiques de communication et de graphisme dans l'Église, ainsi que des actus et des offres.